Approche thérapeutique

Je propose une approche intégrative.

Mon approche de base est l’Analyse Transactionnelle. L’Analyse Transactionnelle amène des valeurs humanistes et m’offre la flexibilité et la profondeur nécessaires pour utiliser différents modèles et concepts dans le travail psychothérapeutique.

En tant que thérapeute, je prête souvent attention à ce qui se passe dans la relation entre moi et le client, car il s’agit d’une relation réelle. Cette relation peut être utilisée par le client comme un véhicule pour une meilleure compréhension de lui-même et donc pour le changement.

L’AT est une psychologie sociale développée par Eric Berne aux Etats-Unis à la fin des années 1960. Sa théorie évolue autour de concepts clés tels que les Etats du Moi (Parent, Enfant, Adulte) les transactions, les jeux psychologiques, les scénarios de vie qui sont appliqués pour comprendre les dynamiques interpersonnelles (entre les personnes et au sein des groupes) et également la dynamique interne, à l’intérieur de soi-même.

En Analyse Transactionnelle nous utilisons des modèles d’intervention cognitifs / comportementaux ainsi que des méthodes de travail affectives / psychodynamiques qui peuvent être appliquées aux individus, aux groupes et aux couples.

Le client est amené à découvrir et à transformer ses schémas physiques et psychologiques habituels qui ont un impact sur son bien-être.

Je suis également formée à la Psychothérapie Sensorimotrice (niveau I et II), une psychothérapie somatique et une approche centrée sur le présent qui cultive la pleine conscience et facilite la présence attentive du client aux différents aspects de l’organisation de son expérience (sensations interne, mouvements ou impulsions, perceptions, émotions, pensées).

S’inspirant des thérapies somatiques, des neurosciences des approches cognitives et de la théorie de l’attachement, le Dr Pat Ogden a développé au début des années 1970 un modèle thérapeutique dans lequel le corps est au coeur du traitement et de la guérison des problèmes traumatiques et développementaux qui interfèrent avec le bien-être de la personne.

Dans mon travail avec les couples, je m’appuie sur le Modèle de Développement de la thérapie de couple. Ce modèle offre une compréhension théorique des étapes de développement d’une relation de couple et facilite le diagnostic des problèmes de couple tout en proposant des modèles pratiques d’interventions qui répondent aux besoins du moment.

Le Modèle de Développement de la thérapie de couple a été développé en Californie aux Etats-Unis par la Dr Ellyn Bader et le Dr Peter Pearson, les deux étant également formés à l’Analyse Transactionnelle. Ce modèle intègre les dernières découvertes en neurosciences, la théorie de l’attachement et la théorie de la différenciation.

Psychothérapie

Le but de la psychothérapie est de créer du sens.

Je considère que chaque rencontre avec un client est unique et que la psychothérapie implique un effort de collaboration et une relation de travail et d’influence mutuelle.


« Les gens commencent à guérir à partir du moment où ils se sentent entendus. »

Cheryl Richardson


Faire le premier pas en demandant de l’aide est un acte de courage et comporte des risques. Je suis intéressée et curieuse de vous rencontrer avec respect, sensibilité et à découvrir qui vous êtes. Mon rôle dans le processus thérapeutique est de vous aider à regarder et à comprendre comment vous pensez, ressentez et comment cela influence votre comportement et votre relation avec vous-même et le monde. Nous travaillerons sur vos relations et expériences actuelles tout en reconnaissant l’influence des expériences passées.

Le travail psychothérapeutique implique un engagement de plusieurs parties: envers le travail, envers l’autre (la relation) et envers soi-même. L’un des aspects importants est l’engagement et le développement d’une capacité à se remettre en question et même parfois à remettre en question la relation thérapeutique ou même le processus thérapeutique.

Je suis moi-même dans une démarche constante d’évolution et de dévéloppement professionnel en utilisant la supervision, l’inter-vision et la formation continue.

Pour les couples

Dans mon cabinet je vous propose un accompagnement psychothérapeutique de couple


« Parfois, lorsque nous sommes allongés ensemble, je la regarde et j’ai le vertige en réalisant qu’il s’agit d’une autre personne distincte de moi, qui a des souvenirs, des origines, des pensées et des sentiments différents des miens. Cette tension entre familiarité et mystère tisse quelque chose de fort entre nous. Même si l’on construit une vie commune basée sur la confiance, l’attention portée à la relation et le soutien mutuel, je pense qu’il est important qu’un partenaire continue à surprendre »

Barack Obama 1996


La relation de couple évolue à travers différentes étapes de développement, ces étapes étant normales et prévisibles. Les problèmes apparaissent le plus souvent lorsque les partenaires restent bloqués dans l’une des étapes et n’ont pas les capacités nécessaires pour la parcourir. C’est là que je peux intervenir pour aider en tant que psychothérapeute.

Le développement individuel influence considérablement la capacité d’un individu à soutenir l’évolution saine du couple. En même temps, le développement du couple va également déterminer une croissance individuelle de chacun des partenaires.

Les relations de couple impliquent un travail difficile mais passionnant et il serait souhaitable de demander de l’aide avant qu’il ne soit trop tard pour sauver la relation.

La nécessité d’une thérapie de couple

Les couples doutent souvent de ce que le processus thérapeutique pourrait leur amener ou se questionnent sur les attentes du thérapeute à leur égard. Les principales raisons pour lesquelles les couples demandent une thérapie sont liées soit au besoin de changement (se connecter, se développer), soit pour mettre fin à la relation (obtenir de l’aide pour quitter la personne, de l’aide pour être parent, etc.), soit au besoin de prendre une décision (rester ensemble ou se séparer, avoir un enfant ou non, etc.)

Très souvent, les partenaires arrivent après avoir vécu un manque de contact et d’intimité, une déception, une distance, une vie sexuelle insatisfaisante ou peut-être une colère exprimée de manière passive-agressive, où les deux personnes sont consumées par les disputes et le niveau de déconnexion.

Certaines choses que nous faisons dans une relation sont inefficaces : blâmer ou essayer de dominer l’autre, nous retirer en cherchant à satisfaire nos besoins en dehors de la relation, nous conformer avec ressentiment, nous plaindre ou rester bloqué dans le déni ou la confusion. Bien qu’inefficaces, ce sont toutes des façons de se protéger. En nous, il y a des sentiments de peur, de douleur, d’impuissance, de désespoir, d’insécurité ou d’inadéquation qui activent notre cerveau émotionnel. La réactivité de notre cerveau émotionnel se manifeste par le fait de pointer du doigt, de se renfermer, ou de crier – une expérience douloureuse qui renforce les dynamiques dysfonctionnelles et qui peut déclencher des traumatismes passés.

Mon rôle principal est de vous aider à prendre conscience et à comprendre comment vous contribuez à votre dynamique de couple et à trouver différents moyens de répondre à votre partenaire, sans enfreindre vos valeurs fondamentales.

Votre rôle principal est de créer votre propre objectif personnel et d’être ouvert à réfléchir, à remettre en question vos croyances et à expérimenter de nouvelles possibilités.

Quelques objectifs de la thérapie de couple

L’objectif principal de la thérapie de couple est d’accroître votre connaissance de vous-même, de votre partenaire et des schémas d’interaction entre vous.

Certains objectifs de la thérapie de couple pourraient être :

Créer une vision de la façon dont vous aimeriez être dans la relation, au lieu d’essayer de changer votre partenaire.

Comprendre vos blocages en matière de développement personnel.

Collaborer à la résolution des problèmes en équipe et apprendre à gérer et à résoudre les conflits.

Découvrir les nouvelles capacités et aptitudes que vous devez développer pour être en mesure de maintenir le type d’interaction ou de contact que vous souhaitez ;

Apprendre de nouveaux schémas d’interaction et les pratiquer tout en étant conscient.

Supervision

Je suis également PTSTA (Provisional Trainer and Supervisor in Transactional Analysis), ce qui signifie que je suis approuvée par l’Association Européenne d’Analyse Transactionnelle pour superviser et former des stagiaires en psychothérapie d’Analyse Transactionnelle.